Accueil > Bibliothèque > Condamnations canoniques > Disqualification
   Retourner

La disqualification de l'abbé de Nantes

Dans l'Eglise catholique, il existe trois types de sanctions expiatoires dans l'Eglise : la suspense, l'interdit et l'excommunication. L'abbé de Nantes est condamné suspens "ab officio" depuis 1963, suspens "a divinis" depuis 1966, et interdit depuis 1997.

Le 9 août 1969, la Congrégation pour la Doctrine de la Foi déclare la disqualification de l'ensemble des écrits et des activités de l'abbé de Nantes, en ces termes : "par son refus opposé à sa légitime autorité, et .en se révoltant de la sorte contre le Magistère et la hiérarchie catholique, M. l'abbé de Nantes disqualifie l'ensemble de ses écrits et de ses activités , par lesquels il prétend servir l' Eglise tout en donnant l'exemple de la révolte contre l'épiscopat de son pays et contre le Pontife romain lui-même".
  L'abbé de Nantes enseignant ses adeptes

La "disqualification" n'est pas une sanction particulière du canon romain. C'est une sentence qui relève plus d'un constat que d'une sanction. Elle est prononcée contre quelqu'un qui en appelle au Pape, tout en récusant son autorité en cas de condamnation.

Il s'agit ici simplement d'une question de bon sens. Comment un appel en justice auprès d'un juge suprême, peut-il en effet être recevable si la personne qui fait appel n' accepte de reconnaître l'autorité de ce juge suprême que dans le cas où elle ne serait pas condamnée ?

Toutes les démarches d'une personne "disqualifiée", auprès des instances juridiques de l'Eglise, n'ont aucune chance d'aboutir puisqu'elles n'ont aucun fondement canonique .

Même si l'abbé de Nantes, ou ses acolytes ont toujours tenté de minimiser ce terme de "disqualification", il est important d'en mesurer la portée pour mieux comprendre l'attitude de l' Eglise depuis 1969 à l'égard de l'abbé de Nantes.

En 1973, ce terme de "disqualification" sera utilisé à nouveau dans la presse pour condamner l'accusation d' "hérésie, de schisme et de scandale" portée par l'abbé de Nantes contre le Pape Paul VI lui-même.


Pour aller plus loin

Extrait de la lettre de Mgr Daucourt à ses prêtres et religieux (2 juillet 1997)
Notification au sujet de l'abbé de Nantes publiée par l'Osservatore Romano (8 avril 1973)

Imprimer   Retourner   Remonter