Accueil > Bibliothèque > Réactions de l'Eglise > 24 mars 1998
   Retourner

Lettre de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi

Lettre adressée à Mgr Gérard Daucourt suite à l'appel de l'abbé de Nantes
24 mars 1998

Rome, le 24 mars 1998

A son Excellence
Mgr Gérard DAUCOURT
Evêque de Troyes

Excellence,

Cette Congrégation s'est depuis longtemps déjà intéressée au cas de l'Abbé Georges de Nantes, prêtre de votre diocèse, lequel s'est fait connaître depuis plusieurs années pour son attitude hostile au Magistère ecclésiastique et à la hiérarchie catholique.

Par Décret Episcopal daté du 1er juillet 1997, vous déclariez toujours en vigueur la suspense "a divinis" déjà infligée à ce prêtre le 25 août 1966 et lui interdisiez l'accès aux sacrements de l'eucharistie et de la pénitence dans le diocèse de Troyes, lui intimant en même temps de s'éloigner de ce diocèse. Contre ce Décret l'intéressé a interjeté appel à la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, déclarant faussement que "l'évêque de Troyes a été dessaisi du dossier par Rome".

Récemment, il a été signalé à cette Congrégation que l'abbé de Nantes - après être retourné dans le diocèse de Troyes désobéissant aux dispositions de son Ordinaire - continue à diffuser, à travers sa prédication, des doctrines erronées consistant en une conception sensualiste de l'eucharistie et en la notion d'un présumé "mariage mystique entre le Christ et Marie". Il est en outre accusé d'avoir pris le risque de traduire de telles théories en comportements moraux inadmissibles de la part d'un prêtre.

Attendu ce qui vient d'être mentionné, ce Dicastère - après avoir attentivement réexaminé la complexe et délicate question - a décidé de ne pas accueillir l'appel susdit et de confirmer, pour un temps indéterminé, la mesure de suspense "a divinis" adoptée par vous vis-à-vis de ce prêtre.

Vous priant de bien vouloir porter à la connaissance de l'intéressé la décision de cette Congrégation et d'en informer les fidèles de votre diocèse de la manière qui vous apparaîtra la plus opportune, veuillez agréer, Excellence, l'expression de mes sentiments les plus dévoués.

SACRA CONGREGATIO PRO DOCTRINA FIDEI

Imprimer   Retourner   Remonter