Accueil > Bibliothèque > Réactions de l'Eglise > 8 avril 1973
   Retourner
Rappel de la disqualification de l'abbé de Nantes

Notification de l'Osservatore Romano
8 avril 1973

Sur une feuille portant l'en-tête d'une soi-disant "Ligue de la Contre-Réforme catholique", a été diffusée à Rome, ces jours derniers, la nouvelle d'une prochaine manifestation organisée par le bien connu Abbé de Nantes contre le Pape Paul VI pour l'accuser d'"hérésie, de schisme et de scandale" avec une intention réactionnaire - pensons-nous - envers le récent IIème Concile oecuménique du Vatican.

Il est clair qu' il s'agit là d'un geste arrogant et fanatique, qui n'est appuyé par aucune autorité ecclésiastique, mais qui, au contraire, est disqualifié et déploré par l'autorité ecclésiastique comme dépourvu de tout sérieux et de tout fondement canonique, et qui est gravement offensant pour la personne et le ministère du Vicaire du Christ ."

Rome,
le 8 avril 1973.

Publié dans la Documentation Catholique, mai 1973.

Rappel du contexte

Au printemps 1973, l'abbé de Nantes, entouré de "ses amis", tente de remettre au Vatican un "libelle d'accusation pour hérésie, schisme et scandale contre le Pape Paul VI".

Cet article de l'Osservatore Romano du 8 avril 1973 montre très justement que l'abbé ayant été déjà "disqualifié" (par la sentence du 9 août 1969), cette démarche, outre son aspect provocateur et offensant, n'avait dès le départ aucune chance d'aboutir, puisqu'elle n'avait aucun fondement canonique.

Imprimer   Retourner   Remonter